3 minutes de gore | Spécial quarantaine | Éric Falardeau et Under the Bed

Le cinéaste et écrivain Éric Falardeau est de retour à 3 minutes de gore, cette fois pour nous parler plus particulièrement de son dernier livre Le corps souillé et de son segment de l’anthologie pour adultes Under the Bed!

«3 minutes de gore» est un concept de Steve Villeneuve et de Stéphane Feuilloley.

/////////////

Revoyez la première saison de «3 minutes de gore»: https://bit.ly/2XKGzR9

HORREUR QUÉBEC Site web: https://horreur.quebec

Facebook: https://www.facebook.com/horreurqc/

Twitter: https://twitter.com/horreurqc

Instagram: https://www.instagram.com/horreurqc/

/////////////

L’Hôtel 54 Un concept unique de salle de spectacle et de maison hantée à St-Jean-sur-Richelieu (5, rue du Royal-22e-Régiment). Vivez une soirée haute en sensations fortes.

Site web: https://lhotel54.com/

Facebook: https://www.facebook.com/maisonhantee/

Instagram: https://www.instagram.com/lhotel54/

Under the Bed 2 – DVD Review – XBIZ.com

« That is some serious dedication from everyone involved and the audience should appreciate it. I was also really impressed with this scene’s roots. It felt like a re-imagined, pornographic expansion on “The Raft” from “Creepshow 2” and it was incredibly well done. »

Pour lire le reste de la critique : https://www.xbiz.com/movies/251142/under-the-bed-2

Le site de la série et pour visionner les épisodes en ligne : https://www.underthebed.com

Pour se procurer le DVD : https://www.adultdvdempire.com/2772256/under-the-bed-volume-2-porn-movies.html

« Entre gore et porno »

Avec les nouvelles mesures mises en place pour contrer la pandémie, l’événement a malheureusement été annulé le jour même à quelques heures de préavis, à ma grande déception.

Par contre, voici une entrevue de Claude Gauvreau publiée dans le bulletin d’actualités de mon institution d’enseignement qui mentionne également ma thèse à venir et mes futurs projets.

https://www.actualites.uqam.ca/2020/doctorant-eric-falardeau-invite-cinematheque-francaise

Bonne lecture !

 

LE RÉALISATEUR ÉRIC FALARDEAU INVITÉ À LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE

ThanatoFilms est fier d’annoncer la projection de Thanatomorphose d’Éric Falardeau à la Cinémathèque française le 13 mars 2020.

La soirée « Le corps souillé » sera consacrée à l’univers singulier du cinéaste québécois Éric Falardeau et proposera un programme double de films de genre culte. La séance sera présentée par le réalisateur qui a également eu l’honneur d’une carte blanche pour le film suivant (Nekromantik II). La présentation sera précédée par une période de signature de son essai Le corps souillé : Gore, pornographie et fluides corporelles (L’Instant même, 2019) à la libraire, à partir de 19h.

Thanatomorphose (2012) a remporté plus d’une douzaine de prix dans les festivals internationaux. Le film est disponible sur support physique et numérique dans plus d’une dizaine de pays (Espagne, Allemagne, Royaume-Uni, États-Unis, France, Italie, Australie, Scandinavie, Suisse, Nouvelle-Zélande, Autriche), ce qui en fait l’un des films de genre québécois les plus vus des 10 dernières années.

Considérée comme étant le temple de la cinéphilie mondiale, la Cinémathèque française est l’une des institutions cinématographiques les plus respectées et influentes dans le monde. La Cinémathèque française a été créée en 1936 par Henri Langlois, Georges Franju, Jean Mitry et Paul Auguste Harlé. Elle a pour but de collecter des films anciens, de les sauvegarder et de les montrer au public, afin de contribuer au développement de la culture cinématographique. Elle est devenue au fil des ans l’une des institutions cinéphiliques les plus célèbres et influentes dans le monde.

Pour les informations sur le programme de la Cinémathèque française : https://www.cinematheque.fr/film/143683.html

 

The Forest (The SerVant) (Music Video)

 

ANIMATION FANTASTIQUE POUR LE LANCEMENT DU PREMIER EP DE THE SERVANT 

Montréal, 20 janvier 2020ThanatoFilms est fier d’annoncer le lancement en ligne du premier vidéoclip du groupe rock garage québécois The SerVant : THE FOREST.

The Forest est tiré du EP homonyme de The SerVant qui sera lancé le samedi 8 février à la Station Ho.st (1494 rue Ontario Est) à Montréal.

Réalisé par le cinéaste québécois Éric Falardeau, le clip met en image l’univers cinématographique du groupe en mélangeant animation de silhouettes et imagerie tirée du bestiaire du genre fantastique.

Baissez les lumières et montez le son. Vous pouvez maintenant visionner le clip sur tous vos écrans.

_________________________

SILHOUETTE ANIMATION FOR THE RELEASE OF THE FIRST EP BY THE SERVANT

 Montreal, January 20th, 2020ThanatoFilms proudly presents the mainstream release of THE FOREST, first music video by Montreal-based garage rock band THE SERVANT.

The Forest is the single for the The SerVant eponymous EP that will be released at the Station Ho.st (1494 rue Ontario Est, Montreal) on February 8th at 5pm.

Directed by award-winning horror filmmaker Éric Falardeau, the video pays tribute to the cinematic universe of the band by mixing silhouettes stop motion animation and visuals referring to horror cinema.

Dim the lights and turn it up. You can now stream the video on all your screens.

Voici 7 films de Noël douteux à (ne pas) regarder

Oubliez les classiques Le sapin a des boules et Maman, j’ai raté l’avion ou encore la série de films sur l’impératrice Sissi pour un instant, parce que l’industrie du film de Noël ne fait pas que dans la dentelle. Pour en témoigner, Radio-Canada.ca Arts a demandé à Éric Falardeau, réalisateur et cinéphile, de nous parler des productions qui ont tenté d’étirer la sauce des Fêtes pour le meilleur, mais surtout pour le pire.

 

La suite ici :

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1448438/7-films-noel-douteux-mauvais-papa-lutin 

L’AVENIR DE LA RELÈVE EN CINÉMA : UNE DISCUSSION EN QUATRE TEMPS (PREMIÈRE PARTIE)

PREMIÈRE PARTIE : LOUIS BÉLANGER ET ÉRIC FALARDEAU

Le rédacteur Lou Patry s’est demandé si, au moment où la relève en études de cinéma arrivera à la pratique du métier, le médium serait toujours en demande dans cette ère tournée vers le numérique et les grandes plateformes de diffusion. Est-ce que la relève, elle-même, y sera ? Est-ce que le cinéma, tout simplement sera encore existant ?
Il est allé poser directement ses questions à quatre cinéastes québécois.

Pour cette première partie, il nous livre ses entrevues entremêlées avec Louis Bélanger et Éric Falardeau.