Qui a tué Marie-Josée?

QUI A TUÉ MARIE-JOSÉE? : un ‘true crime’ sur le meurtre sordide d’une top-modèle québécoise

Une série documentaire originale Crave disponible en français dès le 10 novembre 2021 et prochainement en version originale sous-titrée en anglais

Dès le mercredi 10 novembre, Crave propose à ses abonnés QUI A TUÉ MARIE-JOSÉE?, une série documentaire sur le meurtre de la mannequin Marie-Josée St-Antoine. Au sommet de sa gloire, la jeune femme est retrouvée morte en 1982 à Manhattan. 40 ans plus tard, une équipe retourne sur les traces de cette affaire nébuleuse pour comprendre ce qui s’est passé.

QUI A TUÉ MARIE-JOSÉE? est une série originale Crave. La série documentaire de trois épisodes de 60 minutes est réalisée par Jean-François Poisson (LÉO-PAUL DION : CONFESSIONS D’UN TUEUR). Elle est produite par Attraction Images en collaboration avec Bell Média. Tous les épisodes sont disponibles en rafale dès le mercredi 10 novembre et bientôt en version originale sous-titrée en anglais.

Bande-annonce : https://www.facebook.com/watch/?v=246554354161136

Crave.ca.

15 Things You Didn’t Know About Rotting Flesh (feat. Éric Falardeau)

Brand new podcast interview for Not Suitable for Anyone by Patrick Anderson.

A podcast about obscure, micro-budget, under-appreciated, or simply inappropriate films. Whether it’s horror, sci-fi, dark comedy, or just an all-around genre-bending film, it’s fair game. Join me for the latest news and updates in the underground film community, along with great conversations with filmmakers, writers, and fellow podcasters where anything goes!

Liste to the episode 41 on the platform you want at this link.

EFFETS SPÉCIAUX (Musée de la Civilisation à Québec)

Je suis très fier d’annoncer l’ouverture de la nouvelle exposition « Effets spéciaux », présentée au Musée de la civilisation à Québec, pour laquelle j’ai été consultant scientifique.

C’est une belle occasion de célébrer le talent d’ici tout en s’amusant en famille avec de nombreux dispositifs.

Bonne visite !

REVUE DE PRESSE

Ici première, C’est encore mieux l’après-midi, à 17 h 27

https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/c-est-encore-mieux-l-apres-midi/episodes/513083/rattrapage-du-mercredi-17-fevrier-2021

Téléjournal Québec

https://ici.radio-canada.ca/tele/le-telejournal-quebec/site/segments/reportage/343879/valerie-cloutier-musee-de-la-civilisation-effets

Le Devoir

https://www.ledevoir.com/culture/595412/expositionquebec-une-exposition-qui-fait-effets

Journal de Québec et Journal de Montréal

https://www.journaldequebec.com/2021/02/17/de-georges-melies-a-denis-villeneuve

Le Soleil

https://www.lesoleil.com/arts/expositions/musee-de-la-civilisation-effets-speciaux-dont-vous-etes-le-heros-video-e2d74fe06a8370bec5c4ab7b64a1c1bd

Éditions de L’instant même : Éric Falardeau nous parle de salons du livre

Aujourd’hui, parce que les « vrais » salons du livres avec des « vrais » auteurs et un « vrai » public nous manquent, Éric Falardeau, auteur de l’essai Le corps souillé, nous parle de salons du livre.

Au programme : Rencontres, discussions enrichissantes pour les auteurs, plus-value pour le public, tables rondes, hasard, découvertes… mais aussi Corps souillé, pornographie, fluides corporels et Cinémathèque française…

Présentateur et intervieweur : Jean-Marie Lanlo.
Auteur invité : Éric Falardeau, auteur de l’essai Le corps souillé.
Musique: GOLET’S. Slaves.

Le corps souillé est toujours disponible en libraire :

https://www.leslibraires.ca/livres/le-corps-souille-gore-pornographie-et-falardeau-eric-9782895024224.html

24 images : Sexe – Pour un cinéma subversif (No. 196)

Je suis particulièrement fier d’avoir contribué au plus récent numéro de la revue de cinéma 24 images avec un texte historique sur le cinéma pornographique (« Kaléidoscope pornographique ») et une entrevue avec Bree Mills, l’une des cinéastes les plus influentes en ce moment.

J’ai également rédigé trois courts textes pour la section « Index » sur les films The Devil in Miss Jones (Gerard Damiano, 1973), 9 Songs (Michael Winterbottom, 2005) et The Raspberry Reich (Bruce LaBruce, 2004).

La notice sur le film de Damiano est en ligne ici.

Voici le texte :
THE DEVIL IN MISS JONES
Gerard Damiano / États-Unis / 1973
Justine, trentenaire vierge lasse de l’existence, se suicide. Malgré une vie exemplaire, ce péché lui vaut d’être envoyée en enfer où, dépitée, elle formule au diable une dernière requête : tant qu’à subir la damnation éternelle, autant avoir connu les plaisirs de la chair ! The Devil in Miss Jones est un des classiques de l’âge d’or du cinéma pornographique. Inspiré de Huis Clos de Jean-Paul Sartre, le film détonne par sa vision plutôt sombre du désir et de la sexualité. Si l’œuvre répond en grande partie aux horizons d’attente du spectateur, elle se distingue par la performance endiablée de Georgina Spelvin ainsi que par la réalisation austère de la scène du suicide inaugural, l’une des plus troublantes jamais filmées. Damiano distille un imaginaire judéo-chrétien empreint de culpabilité et de fatalisme qui élève le genre, et un malaise existentiel se dégage de l’ensemble, appuyé par des décors minimalistes, des dialogues dépouillés et la musique mélancolique d’Alden Shuman. – Éric Falardeau

Le numéro est disponible dans toutes les bonnes tabagies et librairies !

Bonne lecture !

PETITE HISTOIRE DU CINÉMA DE GENRE AVEC ÉRIC FALARDEAU (LES SENSIBLES, CISM)

L’équipe de l’émission Les Sensibles diffusée sur les ondes de CISM 89,3 FM m’a invité à venir discuter du concept de « cinéma de genre », mais également de sa riche histoire au Québec.

Le lien pour écouter l’émission complète – et l’entrevue – en mp3 ou baladodiffusion est disponible directement sur la page de l’émission :

(Entrevue réalisée le vendredi 23 octobre 2020)